© tous droits réservés

Transform’U, un dispositif de concertation à l’usage des établissements d’enseignement supérieur qui souhaitent reformuler leur projet dans la logique de l’European universities initiative, en partenariat avec le CRI

Les citoyens de demain doivent apprendre à agir de façon durable et inclusive dans un monde en mutation. Pour préparer cette génération, et les suivantes, à lutter contre le changement climatique, protéger la biodiversité ou encore lutter contre les inégalités, les établissements d’enseignement supérieur (EES) doivent transformer les manières d'apprendre, d'enseigner et de faire de la recherche.
L’Initiative European Universities recommande de mettre en place des modalités de travail interdisciplinaire et les approches par projets pour résoudre des défis dans le cadre des ODDs, de favoriser l'inclusion et la participation des étudiants.

Ces transformations nécessitent d’adapter les stratégies des EES et doivent impliquer tous les acteurs de la communauté universitaire : étudiants, enseignants, administration, direction et autres parties prenantes.

Le CRI et Res publica proposent à partir de leurs expériences respectives, de prototyper, puis déployer une méthode et des outils pour aider les EES qui le souhaitent à élaborer leur stratégie de transformation de manière participative, en associant toutes leurs parties prenantes. Ce processus est conçu pour être mis en œuvre soit de façon autonome soit avec l’accompagnement de ses concepteurs.

La démarche consiste à organiser un dispositif d’idéation, sélection, priorisation, décision, mise en œuvre et suivi-évaluation d’actions qui permettront aux EES d’élaborer une stratégie de transformation correspondant à leurs besoins. Chaque établissement détermine la ou les thématiques de travail (choisies préférentiellement dans la liste des Objectifs de Développement Durable), le niveau d’engagement (de l’idéation au suivi-évaluation) et les modalités de mobilisation de ses parties prenantes (on peut mobiliser toutes les parties prenantes, internes et externes ou seulement une partie, on peut inviter à participer tous les acteurs ou constituer des groupes, par exemple par tirage au sort, etc.).

Concrètement, le CRI et Res publica proposent de mettre à disposition une plateforme de co-construction en ligne et des kits d’animation des différents processus (de l’idéation au suivi-évaluation). Dans un premier temps, les EES pilotes font émerger et structurent les thématiques de travail choisies par leurs parties prenantes ; dans un second temps, elles animent des dispositifs d’idéation et de dialogues entre les parties prenantes, dans le cadre des thématiques choisies, pour définir les modalités de transformation qui les prépareront à mieux former les étudiants au monde de demain.

Gilles-Laurent RAYSSAC, Sophie GUILLAIN, Julien GRENOUILLEAU
et Camille BOURDIER
2020-en cours